Transports en commun : face à la pénurie de personnel, Prague veut réduire l’âge des chauffeurs de bus

23-10-2019

La ville de Prague va discuter avec le ministère des Transports d’un projet d’amendement à la loi sur la circulation routière qui vise à réduire de 21 à 19 ans l’âge à partir duquel il serait possible de conduire un bus appartenant aux transports en commun. L’adoption de ce texte est envisagée en raison de l’importante pénurie de chauffeurs.

Ce mercredi, lors d’une conférence de presse, la société des transports en commun à Prague (DPP) a indiqué qu’elle allait être contrainte de supprimer certaines lignes de bus. Sa direction a précisé qu’il manquait actuellement au moins 240 conducteurs pour assurer l’ensemble des services, soit environ 10 % des effectifs nécessaires.

DPP, qui emploie quelque 11 000 personnes, exploite trois lignes de métro pour un total de soixante-et-une stations, 540 kilomètres de lignes de tramway, 1 800 kilomètres de lignes d’autobus, ainsi qu’un funiculaire. Le système de transports en commun à Prague est généralement considéré comme un des meilleurs au monde.