Les députés donnent leur aval à la proclamation du 21 août 1968 journée du souvenir

24-10-2019

La Chambre des députés a adopté, ce jeudi, en première lecture, l’amendement à la loi sur les fêtes nationales visant à proclamer le 21 août, date de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie en 1968, journée du souvenir.

Proposé par quelque 90 députés de tous les partis représentés à la Chambre, à l’exception du parti communiste (KSČM), l’amendement a été adopté par 130 sur 137 députés présents. Jiří Dolejš a été l’unique député communiste qui s’est prononcé en faveur de l’introduction de cette nouvelle journée du souvenir.

Selon les auteurs du projet d’amendement, qui doit encore être adopté par le Sénat, la nuit du 20 au 21 août 1968 compte parmi les dates les plus tragiques de l’histoire tchécoslovaque contemporaine, l’invasion ayant mis fin à la volonté de réforme, de démocratisation et d’humanisation du système socialiste.