Eduard Janota : Le plan de stabilisation de la zone euro ne touchera pas directement la République tchèque

10-05-2010

Le plan de stabilisation de la zone euro à hauteur de 750 milliards d’euro mis en place par l’UE pour mettre un terme à la contagion de la crise grecque n’aura pas un impact direct sur la République tchèque : une déclaration faite à Bruxelles par le ministre des Finances Eduard Janota. Les pays de la zone euro sont le principal garant du plan de sauvetage, a souligné Janota selon lequel la participation financière de Prague serait indirecte, par l’intermédiaire des réserves provenant de l’actuel budget communautaire. Selon une prévision des ministres des Finances, la part de la Tchéquie serait d’environ 154 millions d’euros par an, soit l’équivalent des réserves qui pourraient être consacrés indirectement par Prague au plan de sauvetage que l’UE a adopté dans la nuit de dimanche à lundi.