Après le congrès des syndicats

10-04-2010

La situation en République tchèque est critique. Jaroslav Zavadil, président nouvellement élu de la Confédération des unions syndicales (CMKOS) l’a déclaré à l’issue du congrès des syndicats qui a eu lieu à Prague. « Nous avons pour objectif de maintenir les standards que nous avons atteints et de ne pas admettre leur réduction », a-t-il déclaré. Ce sont par exemple le code du travail, la loi sur l’emploi ou le système des retraites qui sont concernés. Mais tout dépend, selon lui, du résultat des élections législatives qui auront lieu les 28 et 29 prochains.