A la Chambre des députés, le débat sur le salaire des parlementaires interrompu

02-12-2014

Les députés ont décidé d'interrompre ce mardi la discussion sur la hausse du salaire des députés, des sénateurs, des ministres et du chef de l'Etat. Les parlementaires de l'opposition, notamment du parti ODS, ont rejoint sur ce point ceux de la majorité en raison de l'absence du Premier ministre Bohuslav Sobotka. Plusieurs propositions pour résoudre cette question, liée à un rattrapage suite à un gel des hausses de salaire en raison de l'austérité, ont été écartées par la Chambre basse du Parlement. Les débats devraient y reprendre en présence du chef du gouvernement. Le social-démocrate a justifié son absence par la réception de son homologue polonaise Ewa Kopacz. Si aucun accord n’est trouvé, les salaires des représentants de l'Etat seront revalorisés automatiquement de 26%, une hausse que toutes les formations politiques semblent trouver exagérée sans pour autant parvenir à s’entendre sur un chiffre plus raisonnable.