La République tchèque a son plan de sortie du confinement

15-04-2020

Le gouvernement d’Andrej Babiš a présenté mardi un plan visant à lever progressivement les mesures de confinement imposées au pays depuis la mi-mars. Le déconfinement devrait se dérouler en cinq étapes prévues du 20 avril au 8 juin.

Le gouvernement a présenté mardi un plan visant à lever progressivement les mesures de confinement, photo: Site officiel du Gouvernement tchèqueLe gouvernement a présenté mardi un plan visant à lever progressivement les mesures de confinement, photo: Site officiel du Gouvernement tchèque

Photo illustrative: ccipeggy/Pixabay, CC0Photo illustrative: ccipeggy/Pixabay, CC0 « Si nous avons présenté ce plan, cela ne veut pas dire pour autant que le pire est derrière nous, que nous avons gagné. C’est peut-être la fin du début », a déclaré le ministre de l’Intérieur et chef de la cellule de crise du gouvernement, Jan Hamáček.

« Le scénario prévoit que le coronavirus reste sous contrôle comme c’est le cas actuellement. Il pourrait y avoir des modifications », a ajouté le vice-Premier ministre Karel Havlíček, après avoir annoncé que les marchés fermiers en plein air, les artisans ainsi que les vendeurs de voitures d’occasion pourront rouvrir à compter du 20 avril prochain. A partir de lundi prochain, l’organisation des mariages est également autorisée, à condition que moins de dix personnes assistent à la cérémonie. De même, les entraînements en plein air de sportifs professionnels pourront reprendre.

Photo illustrative: neshom/Pixabay, CC0Photo illustrative: neshom/Pixabay, CC0 Lors de la deuxième étape, prévue à compter du 27 avril, les boutiques de moins de 200m² pourraient ouvrir leurs portes, à condition qu’elles ne soient pas situées dans des centres commerciaux. Une semaine plus tard, les salles de sport et les commerces de moins de 1000 m² pourront rouvrir.

Progressivement, l’ensemble de l’économie tchèque devrait retrouver son rythme normal, de semaine en semaine jusqu’au 8 juin. La dernière phase de déconfinement devrait concerner tous les magasins des centres commerciaux, ainsi que les salons de coiffure, restaurants, cafés, bars à vin, hôtels et autres établissements d'hébergement, ainsi que les théâtres, salles de cinéma et châteaux. Les musées et galeries devraient à nouveau pouvoir accueillir les visiteurs dès le 25 mai.

Photo illustrative: Jana ŠustováPhoto illustrative: Jana Šustová Concernant les universités et les lycées, ils pourraient s’ouvrir respectivement le 20 avril et le 11 mai prochains, mais uniquement aux étudiants qui préparent leurs examens. Baccalauréat et examens d'entrée dans le secondaire ou à l'université devraient se dérouler au mois de juin, le début des grandes vacances étant toujours prévu pour le 1er juillet.

Pour les écoles primaires, le nombre d'élèves pourrait se limiter à une quinzaine par classe (avec un retour à partir du 25 mai seulement). Les collégiens et lycéens, quant à eux, ne retrouveront probablement les bancs scolaires qu’à la rentrée 2020.

Plan de sortie du confinement, photo: Site officiel du Gouvernement tchèquePlan de sortie du confinement, photo: Site officiel du Gouvernement tchèque Comme le soulignent les épidémiologistes, toutes ces mesures ne pourront être appliquées qu’en cas de situation sanitaire favorable, dans un pays qui a jusqu’à présent enregistré un peu plus de 6 100 cas de Covid-19, dont quelque 160 décès. Si le nombre de nouveaux cas recensés chaque jour augmentait des 100 actuels à 400, les mesures de déconfinement seraient stoppées, a mis en garde le vice-ministre de la Santé Roman Prymula.

Pour l’instant, les autorités tchèques se félicitent d’avoir empêché la propagation incontrôlée du virus. Pour rappel, depuis mardi dernier, les Tchèques sont libres d’aller à l’étranger pour des voyages d’affaires ou pour voir leurs proches à condition de subir une quarantaine de deux semaines à leur retour. Il n’empêche que les rassemblements publics de plus de deux personnes demeurent interdits dans une République tchèque toujours placée en état d’urgence jusqu’au 30 avril prochain. De même, les Tchèques, à quelques exceptions près, sont toujours tenus de porter des masques en dehors de chez eux.

15-04-2020