Pour les agences de voyages, des séjours reportés plutôt que remboursés

17-04-2020

Les agences de voyages en République tchèque seront autorisées à reporter le remboursement des séjours annulés en raison de la crise du coronavirus et à imposer des bons d’échange à leurs clients.

Photo illustrative: Filip Jandourek, ČRoPhoto illustrative: Filip Jandourek, ČRo La mesure, adoptée par le Sénat jeudi, s’appliquera pour les séjours avec un départ prévu entre le 20 février et le 31 août. Les voyagistes pourront ainsi proposer à leurs clients à la place d’un remboursement des vouchers qui resteront valables jusqu’au 31 août 2021 avec le report d’un séjour équivalent.

Les clients qui ne profiteront pas de cette offre avant cette date, auront alors le droit d’exiger auprès des voyagistes le remboursement des frais engagés. En théorie, les voyagistes qui annulent un séjour doivent rembourser leurs clients.

En grande difficulté comme ailleurs dans le monde, les professionnels du secteur ont accueilli avec satisfaction cette mesure. Seules les agences spécialisées exclusivement dans l’organisation de voyages scolaires en redoutent les conséquences. Selon elles, elles pourraient conduire à leur faillite si tous les clients réclament un remboursement.

Ces bons d’échange ou à-valoir, qui seront émis sans frais pour les clients, feront l’objet d’une garantie de remnboursement en cas précisément de faillite de l’agence.