L'aéroport de Prague parmi les plus impactés par la pandémie en Europe

16-06-2020

Les conséquences de la pandémie sont importantes pour tous les aéroports européens, mais celui de Prague fait partie des plus impactés par la crise, selon une analyse Eurostat. Le nombre de voyageurs y a baissé de plus de 800 000 en mars, soit environ 65%. Mais les aéroports régionaux tchèques font également face à des problèmes significatifs liés à la crise du coronavirus.

Sur les 13 pays de l'UE à avoir rendus publiques les données sur le trafic aérien au début de la pandémie de Covid-19, le nombre de passagers a baissé d'au moins la moitié rien que pour le mois de mars. La baisse a été très importante en Italie (-85%), suivie par la Slovaquie et la Slovénie (-73%).

L'aéroport de Prague seul a connu une baisse de 65% du nombre de ses passagers, tout comme celui de Tegel et Schönefeld à Berlin, et celui de Munich. C'est Francfort qui remporte la palme en chiffres absolus : -3,5 millions de passagers rien que pour le mois de mars.

La chute est particulièrement importante à l'aéroport de Prague puisque les données pour le mois de janvier et février avaient augmenté par rapport à l'année passée, avec plus d'1 million de passagers pour ces deux mois.

La baisse est notable également pour les aéroports régionaux : -36,5 % à Karlovy Vary, -62,8% pour Pardubice, -69,4% pour Brno et -76,7% de passagers à Ostrava.