Arts plastiques : Julio Le Parc mis à l’honneur à Mikulov

20-07-2020

Située au cœur de la ville historique de Mikulov, en Moravie du Sud, la Galerie Závodný présente jusqu’au 15 août prochain une exposition consacrée à Julio Le Parc, peintre et sculpteur argentin installé à Cachan, en France. Figure majeure de l’art géométrique et cinétique des années 1960, Julio Le Parc s’intéresse au mouvement, à la lumière, à la couleur, aux effets optiques, ainsi qu’aux rapports qui existent entre l’œuvre et le spectateur. Agé de 91 ans, l’artiste a assisté en personne au vernissage de sa première exposition en République tchèque. Petra Korlaar de la Galerie Závodný nous en dit plus.

Julio Le Parc, 'Sphère bleue', photo: Galerie ZávodnýJulio Le Parc, 'Sphère bleue', photo: Galerie Závodný « Nous n’avions pas l’ambition de présenter l’œuvre de Julio Le Parc dans son ensemble. Plutôt que d’organiser une rétrospective, nous avons choisi quelques-unes de ses œuvres les plus marquantes qui caractérisent des étapes différentes de sa création. Ainsi nous exposons ses créations de la fin des années 1950, ainsi que les œuvres les plus récentes. »

 « L’exposition présente ses peintures, une sélection de Surfaces – couleurs, de Reliefs, ainsi que ses fameux tableaux en forme de cibles et des maquettes. Enfin, nous exposons son installation intitulée Sphère bleue, c’est un ‘mobile sphérique’, un objet immense et assez impressionnant. »

Cette œuvre, Sphère bleue, domine en effet l’espace de la galerie. Elle a également inspiré un vidéo-mapping projeté sur la façade de la galerie le jour du vernissage. Comment avez-vous fait pour installer cet objet ici ?

Photo: Galerie ZávodnýPhoto: Galerie Závodný « C’était toute une aventure ! Mais Julio Le Parc a tout prévu et les dimensions de l’œuvre correspondent exactement aux possibilités d’exposition que nous avons dans notre galerie. La vidéo que nous avons projetée à l’occasion du vernissage montre justement le processus d’installation de la Sphère bleue à Mikulov. C’est intéressant à voir comment l’objet a été composé, comment il a pris volume. Il fait partie d’une série d’objets que Julio Le Parc a intitulée ‘Continuel mobile’. La Sphère bleue est attachée au plafond avec du nylon. Elle est composée de lamelles de plastique bleu. L’objet pèse plus de 200 kilos et fait 2 mètres sur 2 mètres. Comme il est en mouvement et qu’il y a un jeu de lumière, il a l’air d’être très léger et volumineux. »

Julio Le Parc a également créé la Sphère rouge. Cet objet existe-t-il alors en différentes couleurs ?

 « Oui, il a créé ces mobiles sphériques en neuf couleurs différentes. Il ne s’agit pas d’une série, puisque chaque objet est unique. »

Photo: Galerie ZávodnýPhoto: Galerie Závodný

www.galeriezavodny.com

20-07-2020