Déconfinement : terrasses, musées, théâtres et salons de coiffure de nouveau ouverts

11-05-2020

Prendre un café en terrasse, visiter un musée, se faire couper les cheveux et aller au théâtre ou au cinéma : ces activités figurent parmi celles de nouveau autorisées en Tchéquie depuis ce lundi matin. Il s’agit d’une nouvelle étape du déconfinement qui devrait être complet d’ici le 25 mai.

Photo: ČTK/Libor PlíhalPhoto: ČTK/Libor Plíhal La météo maussade risque pour certains de gâcher le plaisir, mais il est assez probable que dès ce soir circulent des images de clients trempés par la pluie mais pouvant enfin déguster une pinte sur les terrasses des brasseries et restaurants, qui ont dû faire face à une baisse de leurs recettes aussi brutale qu’inattendue ces dernières semaines.

A partir d’aujourd’hui, tous les établissements dotés d’une terrasse ou d’un jardin peuvent ouvrir légalement. Pour ceux davantage attirés par un peu de culture avant de s’adonner à la brassiculture, musées et galeries ont également rouvert. Théâtres et cinémas peuvent accueillir jusqu'à 100 spectateurs par salle.

Quant à celles et ceux dont la mèche ou la barbe a été trop longtemps négligée, il est désormais possible d’aller faire couper, tailler ou teindre tout ça. Les salons cosmétiques et de massages peuvent aussi rouvrir depuis ce matin.

Photo: ČTK/Ondřej DemlPhoto: ČTK/Ondřej Deml Et les écoles ?, s’interroge une partie de la population chez qui on sent poindre une irrépressible envie de voir les plus jeunes du foyer retourner dans leur établissement scolaire. Sachez d’ailleurs que le mot ‘haranténa’ est un des mots-valises tchèques inventés pendant la pandémie – combinaison de harant (gosse) et karanténa (quarantaine) – sans doute par des parents exténués par le cumul de la classe à la maison et du confinement.

Côté scolaire, donc, il faudra encore s’armer de patience pour les plus jeunes (a priori jusqu'au 25 mai), mais dès ce lundi les adolescents en classe de neuvième peuvent retourner en cours pour préparer leurs futurs examens d’entrée dans le degré supérieur. Même chose pour les bacheliers, dont le nombre est limité à 15 par classe également. Dans la même limite, les cours de langue ont pu reprendre.

Les frontières rouvrent elles aussi, lentement mais sûrement. Les transports ferroviaires et routiers peuvent reprendre, mais les compagnies attendent encore de savoir ce que prévoient notamment les autorités allemandes et autrichiennes. La société RegioJet a annoncé que les premiers cars vers Dresde et Berlin partiront mercredi de Prague en attendant des départs pour Vienne prévus bientôt. Certains vols devraient également reprendre la semaine prochaine à partir et en direction de Prague.

Photo: ČTK/Vít ŠimánekPhoto: ČTK/Vít Šimánek Bientôt la fin des masques ? Alors que certains pays d’Europe commencent seulement à s’habituer au port du masque dans l’espace public, il se pourrait bien qu’il cesse d’être obligatoire en Tchéquie d’ici deux semaines.

C’est en tout cas ce qu’a annoncé ce lundi matin le ministre de la Santé Adam Vojtěch, qui ajoute que sa proposition sera débattue en conseil des ministres.

Enfin côté sport, la reprise de l’entraînement a réussi aux Bohemians 1905. Dans un des premiers matchs amicaux ayant pu être disputés lundi, les kangourous se sont imposés 2-1 face à l’équipe de Chrudim (qui joue en deuxième division).

11-05-2020